vendredi, octobre 10, 2008

Vous ne voulez plus être aveugles ?

Ouvrez vos yeux et vos oreilles ! et non votre poste de télévision !
Les médias sont comme une longue vue, plus vous voyez loin, plus vous voyez étroit.
Dans ces conditions, il est impossible d'agir en toutes connaissances de causes.
Les décisions prises de la sorte sont donc inadaptées aux situations observées.

7 commentaires:

morgane a dit…

Je propose aussi d'arrêter de lire des livres, on risquerait d'apprendre des choses qui dépassent nos 10km2 d'observation directe.

Rob EDELJI a dit…

lol !
Cela dit, Romaric, je suis d'accord avec toi : les infos transmises à la TV ou à la radio sont forcément déformées par l'intention de ceux qui nous les transmettent, et qui veulent influencer nos jugements. La neutralité n'existe pas, même chez les journaux indépendants :
mais cela veut-il dire qu'il faut refuser toute information extérieure pour autant ?
( je suis très concerné par le sujet, comme tu dois le savoir..! )

Sens a dit…

Les livres de fiction en tous cas non pas la prétention de nous apprendre des choses "objectivement" sur le monde réel.
Après la lecture d'un livre on ne nous demande pas de voter, ou de prendre une décision pour les personnages décrits.
Qui plus est, chacun a une lecture différente d'un livre. Personne n'imagine les personnages de la même manière. On ne nous impose pas une vision par le biais du livre, on invite le lecteur à construire sa propre vision. Un lecteur est donc actif. Contrairement à un téléspectateur.

Je pense également pouvoir prendre de bonnes décisions et être de bon conseil pour des gens étant à plus de 10Km². Ouvrir ses yeux et ses oreilles ce n'est pas seulement se limiter à leur portée.

Que la connaissance par témoignage déforme les faits objectif, il n'y a rien de plus certain. Mais ce que je critique plutôt, cher Ed, c'est le fait que l'on nous oblige à prendre des décisions depuis ces faits déformés.

Fredosaké démiurgique a dit…

Tout à fait d'accord pour dire que la démocratie est sclérosée par l'usage qui est fait des plus gros moyens de communication.
Le Sarko-show ça fatigue très rapidement...
Cependant, tu ne peux pas incriminer un média, il ne s'agit que d'un outil, c'est l'usage qui en est fait qui est incriminable.
Tu ne peux pas dire : Le marteau c'est maaaal ! La perceuse, c'est biieeeennn !
Et encore une fois, quand tu fustiges la télé, tu fustiges les émissions de divertissement, mais pas les séries... Or, pas de séries sans télévision, c'est un de ses purs-produits. Donc, plutôt que de dire : la télé c'est maaaaaal, dis plutôt que l'usage qui en est fait implique tels et tels travers.

Bourdieux identifie un des biais de la télé qu'il nomme le principe "d'hyperréalité", soit le fait que ce qui passe à la télévision est plus réel que le contenu de nos propres vies. Le sentiment qu'ont les gens que ce qui se passe à la télé est plus important que tout le reste parce qu'il est partagé par plus de gens biaise leur esprit de critique et d'analyse des informations véhiculées.
Ça, c'est un problème d'éducation à l'image.

Sens a dit…

Encore une fois je ne critique pas les medias. Mais le fait que l'on doive prendre des décisions suite à des observations issues de ces derniers. Je suis donc entièrement d'accord avec toi Fred.
La télévision est une chouette invention.

Si tu veux c'est un peu comme si j'écrivais un livre sur chaque candidat à la présidence et je te les envoyais par la poste. Ensuite je te demanderais pour qui vas tu voter ? Avec ces informations seulement. Ça n'a pas de sens. Pour moi c'est à peu de choses prêt ce que nous faisons.

Je prends partie contre la démocratie directe. Je suis pour une démocratie représentative à la J.S.Mill. Je précise qu'il ne s'agit pas d'une démocratie à l'américaine. J'en parlerais surement une autre fois.

TwenT a dit…

Ah oui, il y a des intellectuels qui parlent ici.. lol

Hmm mon avis d 'étudiant psychosociologue :

Les informations sont extrêmement orientés de manière très arbitraire. C'est moche a quel point.. Les commentaires de type évaluatifs abondent. Je ne crois pas que ce soit un problème dans la formation des journalistes, je pense que c'est volontaire.
Non seulement il n'y a aucun effort pour rendre l'information objective, mais même au contraire, il y a des choix très précis pour orienté l'opinion du publique etc.. Et effectivement les téléspectateurs ne peuvent être que totalement passif. Non vraiment c'est moche... Après je suis d'accord qu'un marteau c'est utile.. Le problème c'est quand le marteau est conçu de manière a ce qu'on achète uniquement le clou de la même marque que le marteau.
Il n'y a plus d'information générique. :'(
On ne peut plus enfoncer tous les clous avec un seul marteau, pour voir quel clou on préfère.
Donc il est ultra nécessaire, de lire une diversité de journaux, de lire les dépêches de l'afp etc
Je pense que si on ne regarde effectivement que ce qu'il y a prés de nous on aura des difficulté a éviter un tsunami dans la gueule.
On est d'accord.. je pense.

Deep Throat a dit…

Trust no one!