vendredi, mai 01, 2009

Une partie de Sens Renaissance.

Voilà c'est fait. Mon premier scénar de Sens en tant que joueur. C'est Flavie qui maîtrisait la partie. Il s'agissait d'un Sens Renaissance.

Pour anecdote Flavie n'avait jamais maîtrisé Sens et à sa table elle avait trois maître de jeu de Sens. Thom Pouss, Pierre et Moi.

Les personnages tout d'abord.

Thom Pouss était "Captain Cook" un cuistot commandant. A ses yeux toutes les créatures mutantes à l'extérieur et dans l'ombre-monde sont de nouvelles saveurs à découvrir. Parmi les faits : "J'aime faire rôtir au plasma les créatures que je rencontre."

Pierre était Pedro Moralès un indiana Jones mexicain. Parmi les faits : "Je n'aime pas les mystères !" "Je veux découvrir la vérité quelqu'en soit le prix"

Rom était Gus Pratchett un boxeur professionnel du pôle Sud, champion des Mi-lourds. Parmi les faits "Chaque jab est une revanche" "L'ombre-monde c'est les boules."

LES PRIVATE JOKES.

Le premier point qui était intéressant dans ce scénar c'était le fait que chaque joueur à la table ait joué à tous les scénars de Sens jusqu'à "Sens Cosmo" nous savions donc tout ce qui allait se passer dans la suite de l'histoire du jeu. Du coup on se lachait en private joke sur la suite de l'histoire.
Par exemple : "tu devrais pas t'attacher de trop à ce personnage" (parce qu'on sait qu'il va mourir dans deux scénars.) Ou encore : "Vous savez les gars... je pense que.... Sollipsis est.... un HOMME !" Ce qui ne manquait pas de faire rire tout le monde.

UNE SCENE D'IMMERSION NEGATIVE MEMORABLE.

Au cours de notre enquête au pôle Sud nous avons enquêté sur un type devenu fou après avoir rencontré un quadrilla. Notre enquête nous guide jusqu'à un bar ou nous devons rencontré un indic appelé "Taïbron". (Il s'agit de l'ancien personnage d'un joueur de ma table).
Le barman me demande "Qu'est-ce que je vous sert ?" et je lui réponds "Taïbron". La scène fait immanquablement pensé au sketch des Inconnus, Les Miséroïdes ! ou le barman demande "qu'est ce que je vous sert ?" et Bourdon, simulant Vandame, répond "Causette !"Du coup je me lâche et je dis "Causette !" avec la voix de Bourdon. J'éclate de rire. Flavie me fait perdre un point d'immersion. Les autres se retiennent de rire. Pierre rougit. Thom cache ses rires derrière son gros pull over... et je relance en faisant "La laaaa ! J'ai pas de temps à perdre Tenardier !" Les autres éclatent de rire. Flavie réplique en nous faisant tous perdre des points d'immersion. Mort de rire les autres me regardent et disent ! "Salop rom putain !" Franche rigolade et puis on reprend nos esprits. Et oui on peut pourrir ses copains dans Sens en les dissipant volontairement. Pour le fun !

LES PLUS BELLES DEPENSES DE POINTS D'IMMERSION.

Pierre est perdu dans un réseau de canalisation au pôle Sud. Il décide d'utiliser des points d'immersion pour s'en sortir. Il utilise le fait "Je suis fan de Naruto"... regardez :

video

Son sourire détendu... sa satisfaction personnel ! J'ai joué alors j'ai le droit de faire n'importe quoi pendant un moment ! Flavie en maître de jeu n'intervient plus. Elle laisse Pierre maître de sa description et de ses découvertes.

Nous avons joué une scène de combat très intéressante. Après s'être forcé à faire du rôle play intensif nous voici en mesure de dépenser nos points d'immersion pour faire du vilain sur un monstre mi-humain mi-métal.

Ce qui est intéressant dans la première partie de la vidéo c'est qu'une fois que Pierre a touché l'ennemi Flavie lui laisse entièrement la narration. Il décide des conséquences de l'action sur le monstre. Ici, il tire dans la langue et la fait tomber dans ses pieds pour le déséquilibrer. Pierre fait preuve d'imagination pour rendre la scène plus excitante. Son objectif reste "pourrir" le monstre mais sa liberté dans la description ajoute au caractère spectaculaire de l'action.

La deuxième partie de la vidéo montre que je n'ai pas l'habitude de jouer à mon propre jeu et que je fais au final un piètre joueur de Sens. Car au moment d'achever le monstre j'utilise au fait de cellulis et je décris bien mal le résultat. Le fait de Cellulis que j'utilise est : "Je suis fan d'Hajime no Ippo" une série Manga sur la boxe ou le coup spécial du héro est le "Dempsey Roll" une série de coups fulgurants qui fait le bruit d'un concorde au décollage ! Bref du n'importe quoi bien rigolo.

Mais au moment où Flavie me demande de décrire mon coup final sur le monstre je réponds bêtement "ben... 2 blessures mortelles dans sa gueule !" Oups ! c'est nul comme description ! Je me reprends alors... mais j'étais pas fier de moi. Tout est sur la vidéo :

video

MEME PENDANT LES PAUSES.

Dans Sens il faut faire des pauses régulières sinon on ne peut jamais se reposer de son Role Play. Mais Tom ne veut pas faire la pause comme tout le monde :

video

Au final pendant les scènes hors jeu on etait encore dedans. j'ai donc pu expérimenter en live l'effet immersif de mon jeu. Je me permets de dire que je ne suis pas déçu. J'étais bien dedans ! On avait des personnages assez comiques au final et on a réussi à se faire un peu peur au final... tout en faisant les rigolo on en menait pas large. Une bonne première expérience du jeu Sens pour moi. ^^

Le seul problème a été l'absence de réification (pas assez de réification à mon gout. Contrairement au scénar joué avec Fred à la convention). On est tous rodés à ce mécanisme pourtant ! Seul Pierre a utilisé la réification à l'atterrissage de l'appareil pour pousser Flavie à décrire le décor (et encore). A force de questions/réponses on voit que les joueurs dans cette scène imposent leur propre vision du décor. Ils sont créatifs. Ils ne sont pas passifs face aux descriptions du MJ.

video


IMMERSION.

Pour finir une belle scène d'immersion ou on joue la discrétion de nos personnages... pas du tout discrets... à l'extrême ! La vidéo :

video


2 commentaires:

Frédéric Sintes a dit…

Oh purée le fou rire ! Un vrai nanard par moment !

Excellent, Rom (et la caméra, c'était le roleplay de la resplioïde ?

Sens (Romaric Briand) a dit…

Toujours ! Il faut gagner des points d'immersion positifs !
La partie était nanaresque au plan cinématographique mais bien prenante pour du JDR ;)
C'était top !