lundi, novembre 09, 2015

De bien mauvaises nouvelles...

J'ai deux nouvelles à vous annoncer :  une mauvaise et une mauvaise. Je commence par la mauvaise naturellement.

Mes frais de port augmenteront en 2016

C'est à présent une certitude, les frais de port sur ma boutique vont grandement augmenter dès Janvier 2016. Avec les nouveaux frais de port, un Sens Renaissance ne coutera plus 30 euros, mais 32 euros. Les temps sont durs pour les microentreprises qui expédient des livres à cause de l'augmentation du prix des timbres et de la disparition des services de la poste (dans les formats adéquats)*.
 
Depuis un an, je dois acheter la matière première pour emballer mes livres, voire, la matière première pour imprimer mon timbre moi-même (à cause de l'affranchissement des colissimo en ligne... la nouvelle arnaque de La Poste, pour licencier encore plus de personnel). Bref, ce sont de nouveaux investissements, du temps de travail et, en fait, beaucoup de temps de perdu. Le temps du bilan est arrivé.

 
Alors que beaucoup de personnes se plaignent déjà de mes frais de port "élevés", je vais devoir encore les augmenter. Je dois impérativement redresser la barre, avant la sortie de Sens Cosmo

Il faut savoir que, depuis un an, je rogne déjà 1 à 2 euros sur ma marge pour garantir la stabilité de ces frais port. Autrement dit, en 2015, j'ai pris à ma charge les augmentations tarifaires de La Poste. Mais, là, ce n'est plus possible, car mon bilan annuel est mauvais. Actuellement, par exemple, je n'ai pas les moyens d'imprimer Sens Cosmo. J'ai plein de stock, mais je n'ai plus de trésorerie disponible.

Nous en arrivons donc naturellement à la deuxième mauvaise nouvelle.

* A vrai dire, avant, j'avais un super service, le "colis suivi", qui me permettait d'envoyer mes livres dans des colis fournis par la Poste à des prix raisonnables. J'avais fixé mes tarifs sur ce service, mais le format a disparu pour être remplacé par un format bâtard qui n'est plus en A5. Il est un peu plus petit et inadapté à mes livres... A présent, je dois acheté mes propres enveloppes à bulle, dans des formats aussi divers que les commandes de mes clients, le scotch, les timbres, etc. Je dois peser mes trucs moi-même. En fait, pour ne rien vous cacher, cette année, je suis devenu une sorte de poste. J'ai même une balance chez moi pour peser mes colis avec précision.


Sens Cosmo, retard indéterminé.

Alors, rassurez-vous, je n'ai pas accepter le chantage de Disney et de JJ Abraham. Non. Le financement de Sens Cosmo n'est pas non plus un problème majeur. Je n'ai besoin que d'une pré-commande (par exemple) pour régler ce souci et, de toute façon, mon imprimeur a accepté d'avancer l'impression de la suite de Sens. Le retard de Sens Cosmo n'est donc pas lié à un manque de financement.


Le retard de Sens Cosmo est clairement lié à une mauvaise gestion du temps de ma part. J'ai sous-estimé les travaux d'écriture et de relectures sur cette partie de l'hexalogie. A présent, je peux dire, avec plus ou moins d'exactitude, que Sens Cosmo ne sortira pas avant le Printemps 2016. Je vise Mars, mais, en revanche, le jeu contiendra une très très grosse surprise et, quand vous verrez de quoi il s'agit, vous comprendrez pourquoi le jeu est sorti avec autant de retard). Je ne peux pas vous en dire plus pour le moment.


Merci de patienter encore un tout p'tit peu.

7 commentaires:

Risumu a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Risumu a dit…

-Édité-

Je vois dans le travail fourni qui retarde la sortie de Sens Cosmo une bonne nouvelle : nous aurons un livre encore plus épique et plus léché que les précédents. Le retard n'est pas forcément une mauvaise chose lorsqu'il est justifié. :)

Pour la livraison qui augmente, je pense que ça ne rebutera pas la base de clients déjà fidélisée par les précédents volets de Sens. Ça sera peut-être un motif décourageant pour les nouveaux entrants (même si j'ose en douter), mais l'augmentation est totalement justifiée. Le travail fourni en emballage et frais d'expédition doit être payé, c'est normal. Je ne sais pas si une présentation imagée du "colis type envoyé" permettrait de faire comprendre au client ce qu'il achète comme service (Lettre a bulles, soins apporté au packaging, etc.)...

Sinon il y a la solution de baisser la transparence. Notamment si le frais de port affiché semble trop conséquent pour l'acheteur en se heurtant à sa barrière psychologique. Par exemple : "7€ de frais de port, mais c'est énorme !" Il suffit à ce moment là de les laisser à 5€ (dans mon exemple) et d'augmenter le prix du bouquin de 2€. Ce genre d'augmentation, bizarrement semble moins perturber les consommateurs tels que moi.

Haagenis de Fenraï a dit…

Ca tombe bien, les joueurs aussi visent Mars. Je pense que la surprise sera à la hauteur des espoirs de la Résistance donc pas de soucis. Calm down et enjoy.

Shin a dit…

L'augmentation des frais de port était déjà venu sur le tapis et ce serait vraiment de la mauvaise foi que de te l'imputer, au pire si le frais de port est trop cher propose aux gens de venir le chercher à la Barro ;)
Pour ce qui est du retard ce n'est pas problématique vu la taille que risque de faire Cosmo et les clefs qu'il va ouvrir pour les aiguilleurs. De plus il vaut mieux que tu prennes ton temps et que tu sois fier de ton oeuvre, en prime il y aura encore pleins d'énigmes dans ce tome IV.

Haagenis tu me coupes l'herbe sous le pied.

emma deadly a dit…

Courage Romaric!! On ne peut pas t accuser d avoir des frais de port cher, les seuls responsables ce sont les services postaux! Bonne continuation bisous Emma ^^

Emmanuelle a dit…

Tu as notre soutien inconditionnel ;)
Manu

Prinnydad Nope a dit…

Courage o/

Pour la grosse surprise dans Cosmo, faudra que tu précises de laquelle il s'agit dans un Podcast sinon on va pas la distinguer vu la quantité de révélation que cet opus contiend déjà ^^

Encore une fois, courage !