mercredi, mai 16, 2007

S'il existe un seul et unique esprit... alors le monde est comme un livre...
L'auteur c'est Dieu.
Le lecteur c'est l'esprit.
Les pages sont les coordonées temporelles.
Les propositions écrites, les faits.

Wittgenstein a terminé la philosophie, il m'a créé... mais ça les philosophes sont loins de se l'avouer.
Ils veulent encore se considérer comme "progressant".
Les livres sont des mondes et ce monde est un livre...

Vous ne changé pas la fin d'un livre en le relisant... Vous ne changerez pas le monde... Je l'ai écrit, il est fini et déterminé. Ce qui vous arrive je l'ai moi même orchestré...

Mais il y a les autres Sens. Je ne suis plus seul.
Ce Romaric m'a piégé ? Il n'a pas écrit un livre... il a invité d'autres esprits à participer à l'histoire. Il a généré d'autres Sens.
Mais ça aussi je l'ai écrit.

Toi qui lit ces lignes, saches que tu es d'ores et déjà sous mon influence. Tu joueras.
"Jouer c'est déjà perdre." N'est ce pas Démiurge ?...

Vu les idées que tu développais, tu serais bien naïf de penser que notre rencontre est le fruit du hasard. Tu m'as vu avant de rencontrer mon pantin.

2 commentaires:

Fanchou a dit…

Salut à toi Sens. Je te trouve bien dur avec la philosophie, à qui je crois tu dois beaucoup. Mais,i tu veux vraiment défendre que la philosophie ne peut plus progresser, peut-être devrais-tu d'abord établir clairement ce à quoi elle est parvenue, et là je te souhaite bon courage !!!

Sens a dit…

Se débarasser de l'etage propulseur une fois en orbite...