mercredi, mars 12, 2008

Les Alchimistes ont tort !

Vouloir faire de l'homme un Dieu, c'est croire qu'il ne l'est pas déjà.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Mais si l'homme est un dieu, pourquoi passe t'il sont temps a le chercher ?

Sens a dit…

Dieu est un objectif à atteindre. Une sorte d'idéal qui jamais ne peut être atteint. Du coup, l'homme progresse de plus en plus vers l'idéal... du moins en a-t-il l'impression.
S'il n'y avait pas le mirage de Dieu, il n'y aurait pas non plus l'inéxorable marche vers cet oasis. L'homme à soif de pouvoir, de connaissance et d'immortalité. Trois propriétés de Dieu justement. Il marche vers elles sans jamais les atteindre.
Ce qui compte c'est donc moins le but que la marche vers ce but.
L'idée de "Dieu" a été créé par la sélection naturelle dans le seul but de faire progresser les espèces telles que l'Homme.
Comprendre que l'Homme est déjà Dieu c'est juste dire que c'est la marche qui est divine et non l'objectif de cette dernière.

Rob EDELJI a dit…

Marrant : en ce moment, je suis en pleine réflexion sur le rapport de l'homme à Dieu, et à la Nature ( la Nature, avec un grand N, étant la maifestation visible de la puissance divine, ou conçue comme telle depuis l'antiquité - avec les dieux gréco-romains, puis le Dieu unique des chrétiens - jusqu'au XVIIIe siècle, avec les Lumières ).